Voyage Madagascar

Voici le projet de voyage humanitaire que les VP solidarité internationale du bureau 2012-2013 ont mené :

« Le point de départ d’un éventuel projet humanitaire était notre volonté de mettre en place un voyage humanitaire en lien avec l’éducation.
Comme il s’agit d’un premier projet de solidarité internationale, nous avons préféré nous mettre en partenariat avec une association : « Les enfants de Tsiro »C’est une association humanitaire créée en 2009, qui a pour objectif de promouvoir l’accès à l’éducation scolaire en prenant en charge les frais de scolarité des enfants de Tsiroanomandidy (à l’ouest de Tanarive à Madagascar). Elle améliore leurs conditions de vie en leur distribuant un repas par jour, en mettant en place des dispositifs pour un meilleur accès à l’hygiène et à la santé et enfin, en favorisant l’autonomie de leurs parents (ateliers de formation : couture, cuisine, entretien du linge, potager). Une école a aussi été créée pour l’alphabétisation des enfants et leur réinsertion scolaire : 60 enfants y sont scolarisés.
Cette association nous a soutenus et aiguillés dans cette nouvelle expérience.

Notre projet est de nous rendre sur place pendant 3 semaines, au mois d’août avec comme objectifs d’organiser différentes activités liées à l’apprentissage du français en appuyant particulièrement sur le langage oral et l’articulation. Nous souhaitons également organiser tout un travail autour de l’hygiène (l’association a fait envoyer au cours du mois de mars une trousse de toilette pour chaque enfant avec mouchoirs, brosses-à-dents et dentifrices). Nous aimerions lier l’apprentissage du français et l’hygiène dans les activités. Nous pensons à la mise en place d’activités scolaires le matin (travaux sur des imagiers, exercices d’écriture pour la bonne tenue du stylo loin d’être acquise chez certains, exercices de prononciation, etc.) et des activités plus ludiques l’après-midi (élaboration d’une petite pièce de théâtre, utilisation de la bibliothèque mise en place l’année dernière, atelier de construction autour du corps humain, travaux manuels etc.).
Nous désirons pérenniser notre projet, afin d’en augmenter les bénéfices pour le public concerné, et permettre à d’autres étudiants en orthophonie d’intervenir sur place, à Tsiroanomandidy, dans les années à venir.  Cette année, Julie GRANGER, Estelle DE PAOLI, Joana DAVID, Arnaud LAW KAME et Nathan TOUITOU vont assurer la suite du projet. Une équipe motivée, pleine de bonnes idées, vont à leur tour vivre une expérience qu’ils ne sont pas prêts d’oublier !  »

Célestine JEANLIN, Elina LE GOURVELLEC, Léa REGNERY et Nathan TOUITOU

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s